Chronologie de la reconstruction d'Oradour sur Glane 

 

Juillet 1944 : 


La :" Délégation générale à l'équipement national" envisage la reconstruction d'Oradour :" sur un emplacement voisin" .

 

Octobre 1944 :

 

Le service des :" Monuments historiques" de la :" Direction générale des

beaux-arts" entreprend les travaux de conservation des ruines .

 

Novembre 1944 :

Le 28 novembre 1944 , le Gouvernement provisoire de la République française prend les décisions concernant le classement des ruines et

la :" réédification du village sur un emplacement différent de l'ancien" .

 

Janvier 1945 :

 

Désignation de Pierre Paquet , inspecteur général des Monuments Historiques comme maître d'œuvre de la conservation des ruines et de la reconstruction .

 

Printemps 1945 :

 

Installation d'un village provisoire avec des baraquements qui resteront en place jusqu'en 1953 .

 

10 Mai 1946  :

 

Loi ( 46-986 ) relative à la construction des ruines et à la reconstruction d'Oradour sur Glane adoptée sans débats par l'Assemblée nationale constituante .

 

Le 14 Mars 1947 ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme approuve le plan de reconstruction élaboré par l'architecte Charles Dorian .

 

 

Le 10 Juin 1947 le Président de la République Vincent Auriol pose la première pierre du nouvel Oradour .

 

Le chantier était prévu à durer environ six ans .

 

De 1949 à 1953 :

 

Livraison des habitations privées et des bâtiments publics .

 

Premier Semestre 1953 :

 

Elections municipales :

 

La liste patronnée par l'association des familles est majoritaire ; le président de l'association , Jean Brouillaud , devient maire d'Oradour.

 

 

L'association entreprend la construction du :" tombeau des martyrs" financé par une souscription .

Le :" Martyrium" édifié par les pouvoirs publics devient sans affectation .

 

Juillet 1953 :

 

 

Course Cycliste

 

:" Le Grand Prix de la Renaissance" , campagne :" Le droit de vivre" avec le concours de l'ORTF .

 

Tandis qu'en 1959 , la course était un circuit fermé , en 1970 la manifestation fut accompagnée de :" tour de chant" avec de vedettes de la chanson .

 

1962/1964 :

 

Construction d'une salle des fêtes et d'un stade .

 

Dans les années soixante-dix :

 

Extension du bourg ; création de zones d'activités et de nouvelles habitations .

 

1974 :

 

Le martyrium de :" L'Etat" reçoit une affectation :

 

Il est aménagé pour recueillir et présenter des reliques du Massacre .

 

1988 / 1993 : 

 

Aménagement du bourg avec :

 

- Plantations d'arbre dans la rue du 10 Juin

 

- Nouvelle place de la mairie

 

- Agrandissement de la salle des fêtes

 

- Début de coloration des façades .

 

 

http://oradoursurglane.free.fr/reconstruction/reconstruction.htm

 

Ce site est propulsé par Viaduc